Comment lutter contre son affaissement ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions pour lutter contre son affaissement :

Le lifting cervico-facial, le peeling chimique, les injections, les cosmétiques.

Le lifting cervico-facial

Le lifting est un acte de chirurgie esthétique visant à corriger l’affaissement de la peau : la ptôse.

Le résultat de l’intervention peut se juger valablement à deux mois lorsque le visage est tout à fait dégonflé, avec un résultat naturel ne figeant pas les traits. Néanmoins, le processus de ptôse cutanée ou musculaire continue son évolution et l’effet du lifting s’altère progressivement sur un délai moyen de 7 à 10 ans.

Après trois liftings, la peau est gravement altérée. Le renouvellement cellulaire est quasi nul, la peau a vieilli prématurément.

Le peeling chimique

Le peeling chimique superficiel régénère artificiellement la peau.

L’aspect terni de la peau peu-être corrigé par une exfoliation, c’est-à-dire une brûlure superficielle de la peau qui stimulera la sécrétion de collagène et l’afflux de fibroblastes. Ces traitements invasifs (laser, peeling chimique, dermabrasion mécanique) demandent une bonne maîtrise de manipulation des produits par le chirurgien. L’effet immédiat d’un peeling est variable selon les patients.

Les injections

Face à la demande de plus en plus forte pour des techniques douces de médecine esthétique (non chirurgicales) visant à lutter contre les effets du vieillissement, le nombre et la qualité des matériaux injectables ont considérablement évolué ces dernières années et leur utilisation est devenue extrêmement fréquente.

Il s’agit de produits fluides qui peuvent être injectés, soit pour remodeler certaines parties du visage, soit afin d’obtenir le comblement de rides, sillons ou autres dépressions de la face.

Les effets sont immédiats mais éphémères puisque l’acte doit être renouvelé tous les 6 à 8 mois environ.

La peau est atrophiée et ne sait plus « se régénérer » seule. Ces solutions invasives changent la nature et l’aspect de la peau. Les résultats sont immédiats mais la peau est artificiellement restructurée.

Les cosmétiques

L’approche cosmétique offre le plus souvent une réponse de supplémentation des déficits cutanés :

  • protection anti-radicalaire des cellules souches, prolifératrices de l’épiderme,
  • stimulation de la synthèse des protéines de soutien (collagène, élastine),
  • stimulation du renouvellement cellulaire,
  • stimulation de la synthèse de l’acide hyaluronique,
  • stimulation de la synthèse des protéines de longévité (sirtuines)…

Les produits repulpent, raffermissent, retendent artificiellement, comblent… La peau est assistée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *