Faire peau neuve un geste essentiel

Le teint pain d’épices est déjà loin et notre peau de plus en plus confinée, mauvaise saison oblige, manque d’éclat. Alors un petit coup de pouce s’impose pour la débarrasser des cellules mortes chargées d’impuretés. Offrez lui un geste de beauté essentiel : le gommage.

Les cellules de l’épiderme se renouvellent sans cesse en profondeur et après migration en surface meurent formant la couche cornée. Mais si ces « vieilles » cellules se détachent facilement chez l’enfant, il faudra chez l’adulte leur porter aide. Sinon elles asphyxient notre peau qui le dit à sa façon. Terne, rugueuse, épaisse, moins souple, seront alors ses qualificatifs.

Conseil Beauté : Comment bien faire son gommage ?

Les produits gommants ou exfoliants

Deux types de gommage existent :
  • Le gommage mécanique : à l’aide de grains minuscules (gros sel, grains de sable polis, noyaux ou graines de fruits…) intégrés à des crèmes, lotions ou gels. Après application et séchage, le produit est gommé formant des peluches entraînant les cellules mortes et les impuretés.
  • Le gommage chimique : il opère une desquamation des cellules mortes qui s’agglomèrent au produit et s’éliminent au rinçage. Les ingrédients les plus utilisés : les acides de fruits ou AHA, acides naturels de fruit ou autres substances naturelles, mais le plus souvent synthétiques. Acide doux, ils dissolvent le ciment intercellulaire et aident à détacher les cellules mortes. Mais ils sont souvent irritants et peuvent provoquer une photosensibilisation.

produit-gommage

On trouvera des formules spécifiques du visage, aux actifs fins, et d’autres du corps, avec des éléments plus grossiers. Il est évidemment déconseillé d’utiliser un produit corps sur le visage, surtout si la peau est irritable ou sensible

Quand faire un gommage ?

Pas de saisonnalité à son usage. Même l’hiver où nos fonctions sont plus ralenties et notre peau est plus encrassé (confinement, pollutions…).

Attention tout de même : plus agressée par l’environnement extérieur (froid, vent, chauffage…) elle a tendance à se déshydrater et demande beaucoup de douceur. Pas de d’agression supplémentaire mais de la régularité.

Une peau normal se satisfera d’un gommage hebdomadaire, là où une peau grasse en supportera deux. Pour les peaux sensibles et sèches un gommage tous les 15 jours est en général suffisant.

Important : l’épiderme débarrassé de ses cellules mortes, il faudra toujours le gorger d’actifs hydratants, même au niveau du corps où le renouvellement cellulaire est moins performant (protection des vêtements, manque de lumière).

Son action beauté

Le gommage assainit la peau, l’éclaircit et lui redonne toute sa luminosité et son soyeux. La peau devient plus lumineuse, plus régulière, plus lisse.

Autre bénéfice : elle sera plus réceptive aux soins. En effet la micro-circulation est activée et les principes actifs pénètrent plus facilement. L’efficacité est optimisée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *