Des mains de velours

Nos mains sont de grandes frileuses. Trop souvent oubliées, avec le retour du froid elles peuvent nous rappeler à l’ordre : sècheresse extrême, gerçures voire crevasses. Gros plan sur leur fragilité et quelques conseils pour leur faire passer la mauvaise saison tout en douceur.

Nos mains subissent toutes sortes d’agressions (savons détergents, produits d’entretien…) et sont assez souvent en contact avec l’eau : autant de facteurs d’assèchement. Mais que l’hivers arrive et 51% des européennes se plaignent de sécheresse cutanée voire de gerçures dans 7,5% des cas.

La main : une peau toute en finesse

L’épiderme de nos mains est très fin. De plus, le peu de glandes sébacées sur leur dos et leur absence sur la paume, en font la zone la plus sèche du corps. Et cet état s’aggrave en hiver. Sous l’effet du froid, le film hydro-lipidique est altéré et la couche cornée n’assure plus la fonction barrière qu’elle joue à l’ordinaire. L’évaporation augmente d’où perte en eau et la peau s’assèche, tiraille.

Viennent s’y ajouter deux phénomènes purement physiologiques, en vasoconstriction au niveau des mains et l’irritation préférentielle des organes internes au détriment des extrémités, pour préserver la température corporelle.

Moins bien irriguées, les mains voient leurs apports en eau et nutriments réduits : leur peau fine se déshydrate. Et si le système de réparation est débordé, cela peut devenir douloureux : peau gercée, craquelée…

Les ongles

Constitués de kératine dure, soumis eux aussi aux mêmes agressions que nos mains, ils présentent une fragilité naturelle.

Leurs ennemis

Des savons qui ne respectent pas le pH cutané (utiliser des savons sur-gras), un mauvais séchage, des séjours dans l’eau prolongés, tout produit agressif pour la peau (détergents, solvants, alcools…), et bien évidement le froid, le gel, toutes les conditions climatiques rudes.

Conseil Beauté : Comment entretenir ses mains ?

Quels soins  ?

Des soins à l’aide de produits à action triple au minimum :

  • Constitution d’un film protecteur contre les agressions extérieures.
  • Nutrition et restructuration de l’épiderme.
  • Équilibre de la peau et des ongles. Ces soins seront pratiqués avant que les dégâts ne se manifestent (sécheresse…). On devrait tout particulièrement en hiver ne jamais sortir sans protéger et (ou) nourrir l’épiderme des mains, comme on le fait pour son visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *